Projet_3811

Boussole en Nord

Modifié le 6 février 2018
110 0 0
Photo_defaut

Boussole

Pas-de-Calais (62) à Saint-Laurent-Blangy

" 2 nordistes réalisent des missions solidaires sur la santé, l'environnement et la pédagogie à travers le monde. Les pays visés sont : Canada, Pérou, Argentine, Nouvelle Zélande, Népal, Mongolie et Guinée. Tout cela avec la complicité d'établissements scolaires, pour partager nos découvertes "

0 commentaire(s)

Ce commentaire sera le premier :)

Documents, liens et vidéos...

Boussole en Nord
==================
Notre envie
------------------

Effectuer un voyage solidaire à travers plusieurs pays pour aller à la rencontre de l'autre afin de partager nos cultures et échanger nos connaissances.

Qui sommes nous ?


«  Marine, jeune femme de 26 ans, dynamique, motivée, pleine d'entrain et de ressources. Je suis détentrice du diplôme d'état infirmier, adore la danse et joue au rugby en club.
Je projette de faire ce long voyage durant 1 an, afin de donner de mon temps à des personnes qui sont prêtes à accueillir mes compétences et ma volonté, mais aussi me permettre de découvrir d'autres cultures, pays, coutumes, personnalités. D'origine des Hauts de France, je me suis expatriée sur Montluçon, il a quelques temps et c'est de cette expérience que l'idée concrète d'un voyage solidaire est née. J'espère pouvoir réaliser ce projet qui me tient vraiment à cœur et partager au maximum mes différentes expériences. »

« Je suis Rodrigue et j'ai 30 ans. Natif du Nord, j'évolue professionnellement dans le milieu éducatif. Éducateur au sein d'un internat (collège) où je m'occupe principalement de l'animation socioculturelle, du suivi scolaire des adolescents, d'un club écolo ainsi que de l'encadrement de l'équipe de rugby formée par nos jeunes. De plus, j'encadre des ados lors de séjours à l'étranger, et je suis formateur BAFA. »
Nous nous sommes rencontrés il y a 5 ans lors d'un séjour de vacances pour personnes en situation de handicap. Nos toutes premières conversations ont rapidement fait apparaître un point commun : celui de faire un jour une mission humanitaire. Depuis, nous avons effectué plusieurs voyages ensemble et notre souhait de réaliser ce projet est devenu un objectif naturel pour nous.

Notre projet


Nous avons pour ambition de préparer notre séjour avec nos écoles primaires respectives :
école primaire Langevin (62223),
école primaire du Drooghout (59232).
Sur le plan des préparatifs, les enfants nous aideront à penser les actions et les réaliser.
Nous avons rencontrés les jeunes de Sec Bois qui sont tout autant emballés que les professeurs.



Les contacts avec les mairies et le secteur de l'éducation nationale nous permettent une avancée sur le projet non négligeable.
Durant notre voyage, nous enverrons des cartes postales à ces écoles et des échanges vidéos quand cela sera possible avec les enfants seront effectués.
Partager avec eux des valeurs de solidarité, de partage et de vivre ensemble est important à nos yeux.
Ce projet sera également préparé avec les élèves du collège dans lequel Rodrigue travaille. Nous avons pris contact également avec le directeur du collège P. Verlaine de Saint Nicolas lez Arras.
Pour nous, sensibiliser les plus jeunes à la solidarité et à la découverte de l'autre est très important. C'est par ce biais que l'empathie peut s'apprendre et avoir de l'impact sur la paix entre les peuples.

Durant notre périple, nous souhaitons exécuter des missions de solidarité à vocation sanitaire, éducative et environnementale.
Un contact très avancé avec « Café Crèm », une association basée à Templeuve dans le Nord, qui a pour but de développer les accueils de loisirs en Guinée, à Fria.
Un second contact avec l'association Pérou Peuple Jeune est bien établis pour réaliser une campagne préventive sur l'hygiène dentaire auprès d'enfants dans un orphelinat à Cajamarca.
Une rencontre a été réalisé avec un représentant de l'association Shakti Népal afin de réaliser une campagne sanitaire auprès des enfants dans un monastère.
Une négociation est aussi en cours avec une petite ville du Nord (Rubrouck), jumelée avec Bulgan, ville en Mongolie pour intervenir au sein d'une école.
Nous avons un également contact au Canada ; à Montréal pour intervenir dans une ferme biologique afin de recueillir des connaissances sur les cultures dans les pays froids.
Nous espérons trouver d'autres contacts rapidement (Argentine, Australie).

A l'heure actuelle, toutes nos missions ne sont pas encore définies. Cela étant notre départ, se fera dans tous les cas et si nous n'avons pas de missions avant d'arriver sur place, nous nous renseignerons directement sur place et nous déplacerons pour réaliser notre envie de partage et d'entraide.

Pourquoi « Boussole en Nord »


Comme nous l'avons dit précédemment, nous voulons représenter nos valeurs et une boussole indique toujours le nord, une manière pour nous de représenter des lignes de conduite et de pas oublier d'où l'on vient Enfin, la boussole, car tout simplement c'est un symbole du voyage. La sonorité « or » nous permet d'inclure le fait de partager des trésors de vie entre les différents intervenants durant le projet.

Motivations personnelles

Marine : « L'envie de découvrir le monde dans un tout autre concept et s'investir pour un collectif . Marginaliser le manque d'humanitude et promouvoir l'envie de découverte, sont des motivations à part entière afin de partager un moment unique. »

Rodrigue : « Le partage est une notion importante pour moi. Lors de mes voyages , ce ne sont ni les fabuleux paysages ni les splendides édifices visités qui me laissent les meilleurs souvenirs, mais tout simplement les rencontres. Tantôt succinctes, tantôt structurées elles se complètent et viennent alimenter la richesse et la diversité de nos expériences. La rencontre de l'autre constitue le socle de chacun de nos voyages. »

Le financement.


Une grande partie du projet sera auto-financée à hauteur de 50%
Des actions visant à accroître notre budget :
Sur Montluçon : vente de sablés sur les marchés
tombolas pour gagner des chocolats
tournois de jeux vidéo dans un bar (Le Galopin),
concerts dans un bar (Le Galopin)
tirage au sort afin de gagner un repas dans un restaurant local.
Sur Commentry : snack lors d’événements sportifs (ASFC).
Sur Saint Laurent Blangy : tenue d'un stand lors du passage du Tour de France.
Nous avons également de lancer une cagnotte via une plate-forme de crowdfunding « Pot commun ». Les dons directs seront les bienvenus.
Des demandes de bourses ont été réalisées auprès de différents organismes.
Des démarches auprès des mairies et des départements sont réalisées
Le woofing (participation à la vie d'une exploitation contre le gîte et le couvert) est aussi envisagé.
Enfin, nous démarchons également des entreprises et organismes afin de recevoir des dons en numéraire ou en matériel (informatique, audiovisuel, lots).

Communication


Nous utilisons internet pour communiquer : Blog (en cours de réalisation)
Réseaux sociaux (page facebook).
Nous sommes aussi en contact avec les médias : « L'observateur », « La Voix Du Nord » France Bleu Nord qui sont prêts à faire des chroniques afin de faire partager notre aventure aux lecteurs du journal et aux auditeurs.
En amont du séjour des défis sportifs, qui seront aussi une préparation physique. Relier la plage de Dunkerque et le Beffroi d'Arras, séparées de 100 km, en fait partie.
Nos rencontres avec les personnes que nous croiserons seront l'occasion de présenter notre projet.

Logistique


Nous réalisons ce voyage en prévoyant les vols à l'avance, grâce à notre billet tour du monde. D'autres moyens de locomotions sont prévus dans les différents pays traversés.
Nous avons souscrit une assurance voyage avec rapatriement au besoin même si nous espérons ne pas en avoir besoin.
Nous essayons d'être le plus exhaustifs possible avant le départ, mais prévoir à l'avance n'est pas forcément chose aisée ; même si nous rencontrons des difficultés nous sommes tellement motivés que de toute façon nous partirons dans cette aventure humaine.
Au niveau de l'hébergement dans les différents pays, nous essayons d'être le plus au contact des locaux, et ainsi le budget s'en voit le moins élevé possible.

Finalité


En plus des vidéos mises en ligne, nous prévoyons d'organiser une exposition photo dans les écoles qui nous suivrons pendant notre voyage, ainsi que dans des lieux dédiés à la culture.